Jean-Paul Joseph
FERMER LA RECHERCHE

Analyse des comptes de la commune : la gestion vertueuse de Bandol confirmée

A la base de mon engagement politique il y a toujours eu la volonté de redresser et d’assainir les finances communales.

Au-delà des mots, il a donc fallu dès 2014 agir et procéder à des économies sans précédent. Entre 2014 et 2016 ce sont ainsi 1 324 668 € d’économies réalisées sur les charges à caractère général qui ont été réalisées. Par ailleurs, les charges de personnel ont baissé de 2,97 % en 2015, soit 313 736 € d’économies. Le non-remplacement d’un fonctionnaire sur 3 a permis de maîtriser les dépenses de personnel qui avaient augmenté de 2 millions d’euros entre 2008 et 2014. Ces efforts de gestion représentent 16 points d’impôts.

L’analyse des comptes de l’année 2016 confirme le redressement initié dès 2015 notamment au travers de l’amélioration des ratios financiers tels que la capacité de désendettement ou le taux d’épargne brute.

Avant même mon élection j’ai souhaité analyser, suivre et vous faire partager l’évolution des principaux indicateurs financiers.

Ce travail que j’ai réalisé, vous pouvez le faire aussi. C’est à partir du livre de Didier Pinault que j’ai pu analyser les comptes de Bandol. Ils sont disponibles pour tous sur le site du ministère des finances. J’avais fait un résumé de la méthode d’analyse en 2009.

Une autre manière de connaître les comptes de la ville est d’analyser les budgets et surtout ses comptes administratifs. Depuis que je suis maire, et ce fut une première, ils sont disponibles sur le site internet de la ville. La transparence et notamment la transparence financière est au cœur de mes préoccupations.

Les contribuables bandolais sont en droit d’attendre de leurs élus une gestion rigoureuse des deniers publics.

C’est pourquoi depuis 3 ans le redressement des finances n’est pas un effet de langage ni un affichage politique mais une réalité qui se voit dans les chiffres.

>> Accéder à l’analyse des comptes 2016

Catégorie: Finances