Jean-Paul Joseph
FERMER LA RECHERCHE

Bandol, ville isolée ?

Réaliser un programme d’investissements ambitieux tout comme élaborer une programmation qualitative d’animations devient une gageure pour les collectivités territoriales dans un contexte de baisse constante des dotations de l’État. Le défi est de conjuguer équilibre budgétaire et développement de la ville.

Des précisions en vidéo sur nos projets au stade

La promenade en face de l’île de Bendor, qui offre un des plus beaux panoramas de Bandol, est défigurée par la présence des voitures : parking du stade, parking Deferrari, et voitures en épi le long de la corniche. Nous souhaitons remodeler cette zone afin de donner aux Bandolais et aux visiteurs l’envie d’aller s’y promener. Voici une vidéo faite par notre colistier Frédéric Metey qui vous emmène sur site pour expliquer nos différents projets autour du stade dans le détail. Impact sur la hauteur du stade Étant donné la proximité de la mer, il était difficile d’imaginer un parking […]

Un circuit cyclable de 10 km à Bandol

Notre programme prévoit d’aménager une piste cyclable de 2,5 km qui va de l’anse de Rénecros jusqu’à la sortie de Bandol côté est. Devant l’engouement marqué pour ce projet, et l’attrait renforcé des Bandolais envers le vélo, notamment depuis cette crise sanitaire. nous souhaitons ne pas nous arrêter en si bon chemin et envisageons la création d’un circuit cyclable tout autour de la ville.

En marche arrière pour notre adversaire

Dans sa campagne inspirée des méthodes de Trump, notre adversaire au second tour ne cesse de qualifier de manière mensongère notre liste sans étiquette de liste En Marche, espérant probablement que le contexte national aura un impact au niveau local.

Rectificatif des docteurs Carbonel et Zoro à l’article de M. Bayle

Les docteurs Carbonel et Zoro souhaitent apporter un rectificatif par rapport à l’article « Le COVID vu par les médecins bandolais » publié par M. Bayle faisant apparaître leur nom comme prétendus cosignataires et indiquant notamment « Il est à noter également notre pauvreté d’alors en moyens de protection, les seuls masques à notre disposition étant ceux qui avaient été donnés par la commune de Sanary. »

Abonnez-vous à la newsletter

Vous serez automatiquement notifié par email dès qu’un nouvel article est publié sur mon site. Votre email ne sera communiqué à aucun tiers et vous pourrez vous désabonner à tout moment.