Jean-Paul Joseph
FERMER LA RECHERCHE

Bandol est une perle qui ne demande qu’à briller de mille feux

« Bandol est une perle qui ne demande qu’à briller de mille feux », telle était notre ambition lorsque l’équipe municipale actuelle et moi-même nous sommes présentés en 2015 devant les électeurs. Force est d’admettre que cette ambition a été réalisée grâce aux animations estivales 2017 qui feront date dans l’histoire de Bandol.

La première édition des deux festivals, les « Aoûtiennes » et « Lunallena », a rassemblé plus de 15 000 spectateurs au stade Deferrari venus écouter des artistes de renommée nationale et internationale.

Surtout, Bandol a profité à cette occasion d’un formidable coup de projecteur médiatique qu’aucun plan de communication n’aurait pu réaliser et ce, pour un coût raisonnable.

Ce succès est le fruit d’un partenariat noué avec le groupe Nice-Matin, le casino de Bandol et la ville pour une durée de trois ans s’agissant des « Aoûtiennes ».

Bandol, petit joyau de la côte a séduit nos partenaires. En effet, quelle autre ville que Bandol peut se vanter de posséder un tel endroit les « pieds dans l’eau » face à l’île de Bendor entre l’anse de Rénecros et son port de plaisance ? Depuis une année, l’idée de créer un grand rendez-vous autour d’un festival de musique était dans l’air. Et le projet, après de nombreuses réunions de travail a fini par voir le jour !

Je tiens à saluer l’initiative courageuse du groupe Nice-Matin et de ses dirigeants visant à créer deux festivals dans le Sud dans un contexte sécuritaire particulièrement lourd qui complique comme tout le monde le sait singulièrement l’organisation de spectacles.

Le succès a été au rendez-vous, et je me dois de remercier toutes les personnes qui ont participé, de près ou de loin, à l’organisation des deux festivals.

Pour se convaincre que ces deux festivals de musique ont représenté pour Bandol un « feu d’artifice » médiatique, qui a autant valorisé l’image de notre ville que constitué une puissante action de promotion de son territoire, il suffit de dénombrer les unes des quotidiens locaux, de la presse spécialisée ou les reportages diffusés sur des chaînes de télévision ou encore des radios.

Ce ne sont pas moins de 15 médias qui ont été sollicités.

C’est ainsi que Nice Matin Var Matin bien sur, mais aussi La Provence, Tsugi, Grand Sud, RFM, Virgin radio, Nostalgie, Emotion, Cheri FM, RTL2, NRJ, Kiss, Europe 1, Télématin, Les Inrocks ont répondu présents.

Un exemple parmi les très nombreuses unes de la presse de cet été

Sans oublier une campagne d’affichage sans précédent sur la région PACA avec plus de 15 000 affiches, ainsi qu’un Flying de plus 120 000 foyers distribués.

Le festival de musique les « Aoûtiennes », qui a vocation à s’inscrire dans le temps et devenir un événement culturel incontournable de notre région, va bien dans le sens de cette ambition partagée, Bandol doit briller de mille feu.

Catégorie: Animations