Jean-Paul Joseph
FERMER LA RECHERCHE

1ère réunion publique pour présenter les enjeux du futur quai de Gaulle


Depuis trente ans de nombreux projets de rénovation, d’aménagement ou de réfection du quai de Gaulle ont suscité études et plans. Aucun n’a abouti: trop cher, trop ambitieux, irréaliste… Pourtant les enjeux du quai de Gaulle sont essentiels. Cette promenade est unique de par sa longueur, le port compte 1600 anneaux en plein centre-ville, la façade maritime est bordée de commerces et de restaurants. On vient des villes voisines, de toute la région et du monde entier pour goûter la paisible quiétude du bord de mer à Bandol. Nos atouts, incomparables, ont besoin aujourd’hui d’être valorisés, repensés, présentés sous leur meilleur jour. Il en va de notre attractivité économique et touristique. Ce quai de Gaulle a beaucoup changé au cours du dernier siècle. Nous avons gagné sur la mer pour construire une digue qui abrite les bateaux, puis des parkings pour les automobiles. Les terrasses se sont agrandies pour le plus grand bonheur des promeneurs. Comme tout équipement, le quai doit encore évoluer pour s’adapter aux modes de vie et aux besoins de nos contemporains. La première réunion publique de présentation du projet du futur quai de Gaulle a eu lieu vendredi 14 avril au théâtre Jules Verne. Cette réunion était importante pour présenter les grandes lignes du projet et pour entendre les questions légitimes que chacun nous se pose sur le coût des travaux, le calendrier, les aménagements. Alain Goldtsimmer, l’architecte en charge de la réflexion et Benoît Latil pour la maîtrise d’oeuvre ont expliqué leur démarche et montré les premières esquisses. L’idée forte du projet est de redonner une perspective qui parte du Casino pour aller jusqu’aux allées Vivien et de retrouver le contact avec la mer, aujourd’hui occulté par toute une série de voies qui « enferment » le regard et bloquent l’horizon. Le cahier des charges de ce projet est complexe: la maîtrise d’oeuvre et l’architecte doivent à la fois laisser leur esprit libre d’imaginer une promenade idéale tout en prenant en compte les impératifs de circulation, de stationnement, de sécurité et de réglementation.

Deux éléments importants sont à retenir:

  • tout sera fait pour que le nombre de places de stationnement reste à l’identique.
  • le calendrier des travaux respectera la saisonnalité touristique. Il n’y aura pas de travaux de mai à septembre.

J’ajoute que deux cahiers d’observations sont à la disposition des Bandolais à l’accueil du pôle administratif, place Grillon et à l’accueil de l’Hôtel de Ville, place de la Liberté. Il est primordial que les Bandolais, tous les Bandolais, s’approprient ce projet et soient convaincus qu’il représente l’avenir de notre ville.

Catégorie: Non classé