Jean-Paul Joseph
FERMER LA RECHERCHE

Budget 2019 : la concrétisation de nos engagements !

Dès 2009, j’ai fait le constat de la dérive financière dangereuse prise par la ville. Dès mon élection, ma priorité a été d’assainir les finances et de tenir un budget qui dégage des marges de manœuvre pour investir dans les projets nécessaires au développement et à l’attractivité de Bandol. Cet objectif aujourd’hui atteint, sans augmentation des taux d’imposition pour la 4e année consécutive, nous permet d’envisager l’avenir sereinement et de redonner du souffle à notre ville.

  • Redressement des finances par la maîtrise des dépenses publiques
  • Baisse de la dette
  • 0% d’augmentation des taux d’impôts depuis 4 ans
  • Les grandes lignes du budget 2019
  • Investir : le quai De Gaulle, mais pas seulement

Une maîtrise des dépenses publiques pour protéger le pouvoir d’achat du contribuable

Pour redresser la situation financière de la commune et préserver le pouvoir d’achat des Bandolais, nous avons baissé les dépenses réelles de fonctionnement : en 2018, elles sont inférieures de près de 2 millions € par rapport à 2013. Et les charges de personnel en 2018 sont inférieures de 329 000€ par rapport à 2014.

  • Evidemment, il a fallu économiser ! Mais malgré les économies, de nouveaux services ont été développés :
    • Délivrance des passeports biométriques par le service des formalités administratives depuis mars 2017.
    • Ouverture en mars 2018 du nouvel espace jeunesse de la médiathèque (250m²).
    • Exposition d’œuvres contemporaines à la galerie Ravaisou dans le cadre d’un partenariat passé avec le FRAC (Fond Régional d’Art Contemporain).
    • Nouvelle programmation du Théâtre Jules Verne et modernisation des équipements.
  • Evidemment, il a été nécessaire de faire une pause dans les investissements entre 2014 et 2015 pour retrouver une solvabilité et pouvoir emprunter.
  • Evidemment, tous les départs en retraite ne sont pas remplacés. Mais avec l’aide de l’ensemble des fonctionnaires territoriaux de la ville, les services se réorganisent pour absorber la baisse indispensable des effectifs.

 

Baisse de la dette de 3,56 M€ au 1er janvier 2019

La baisse de l’endettement va permettre de pouvoir sereinement recourir à un emprunt pour les travaux du quai de Gaulle en gardant tout de même une trajectoire de désendettement sur la durée du mandat.

A Bandol, 0% d’augmentation des taux

Les taux d’imposition n’ont pas augmenté depuis 4 ans !

Les grandes lignes du budget 2019 : maîtrise des dépenses

  • Charges à caractère général : +2,10 % par rapport au budget 2018. Cette hausse correspond au choix d’augmenter certains budgets pour renforcer l’attractivité de la ville (budget de l’animation + 9,3% et lancement de la programmation du théâtre Jules Verne).
  • Charges de personnel : les dépenses de personnel sont évaluées en 2019 à – 2,3 % par rapport au budget primitif 2018.
  • Subventions aux associations : un montant de 450 000€ a été inscrit au budget 2019.

Investir pour renforcer l’attractivité : 7,6 M€ de travaux

En 2019, 5,4 millions d’euros HT seront budgétisés pour les travaux du quai de Gaulle et une enveloppe de 2,2 millions d’euros HT sera consacrée notamment aux travaux dans les quartiers extérieurs. La ville poursuit donc son programme d’investissement conformément au projet de mandat.

Cette année on peut noter au rang des travaux à venir :

  • Bâtiments : climatisation de la résidence autonomie Les Acacias, rehausse des clôtures à l’école du Bois Maurin et dans les structures enfance, climatisation des classes de l’école élémentaire, réfection des toilettes de Renecros et du poste de secours, réfection de façade de l’église, de l’Hôtel de Ville, du Foyer des Acacias.
  • Voirie : réfection de chaussée rue Didier Daurat, rue Dr Roux, rue des Lauriers Roses, boulevard Louis Lumière, rue Marçon (traverse du Dauphiné).
  • Aménagement : aménagement d’une aire de jeux de 300 m2 avec du gazon synthétique au centre aéré, aménagement rond-point d’Afrique, plateaux traversant avenue du 11 novembre, aménagement du parking des commerçants.
  • Pluvial : Jean Loste, corniche Bonaparte.

Dans un contexte où le pouvoir d’achat est au cœur des préoccupations des Français, les actions engagées depuis 2014 ont permis de protéger le pouvoir d’achat du contribuable bandolais et de lancer le projet du quai de Gaulle pour renforcer l’attractivité de Bandol.

Catégorie: Finances