Jean-Paul Joseph
FERMER LA RECHERCHE

Mes meilleurs voeux pour 2018

Chères Bandolaises, chers Bandolais,
2017 est déjà dernière nous, l’année est passée très vite et comme vous, je fais le point avant de repartir de plus belle pour 2018. Bien sûr, vous n’avez pas pu réaliser tous vos projets, concrétiser tous vos rêves. Cette année qui vient de s’écouler a été comme toujours trop rapide, trop dense : que de choses à faire, que de réalisations à mener à bien ! 2018 nous attend et l’heure est venue de repartir du bon pied, plein d’énergie et de volonté.
2017 aura été une année riche en événements pour notre cité balnéaire. Je citerai pour mémoire le vrai succès, dès la première édition, des festivals Lunallena et les Aoûtiennes, la place de la mairie, totalement rénovée qui retrouve son âme provençale, ou encore la réhabilitation de la mairie centrale, chère aux bandolais. Cette réorganisation des bâtiments communaux permet aujourd’hui d’accueillir dignement les associations à la maison Tholosan (centre culturel) et de donner un cadre de travail plus agréable aux fonctionnaires à l’espace Paul Ricard. Beaucoup de travaux ont été effectués un peu partout dans les rues de Bandol, je prendrai deux exemples : la rue des Jardins ou encore l’impasse Colbert viennent d’être totalement refaites et nous sommes en train de finaliser le confortement de la digue du parking du casino. En 2018, la pension Magali retrouvera sa destination d’origine et sera dédiée à la petite enfance. Le projet du quai de Gaulle sera lancé pour s’achever fin 2019. Nous pensons toujours à préserver le stationnement et le nombre de places disponibles et une réflexion est lancée pour les augmenter de manière significative. Tout cela, je le répète aux élus doit se faire sans dérapage budgétaire. Nous avons redressé la barre et nous sommes passé d’un endettement de près de 50 ans à moins de 4 ans. Cela nous permet de financer nos projets et de faire avancer Bandol. Cette bonne gestion, est menée, je le rappelle, sans augmentation des impôts alors que les dotations de l’état ne cessent de diminuer.
Nous travaillons, élus et fonctionnaires main dans la main. C’est la méthode, la gouvernance comme on dit, que j’ai souhaité mettre en place. Elle est fondée sur le respect, l’intégrité et l’égalité de droits et de devoirs pour tous. Chaque dossier, chaque projet présenté par les élus est instruit par les fonctionnaires qui nous éclairent sur sa faisabilité, la procédure à suivre et la réglementation qui s’applique. Cette démarche nous permet d’avancer de manière plus sereine et nous montrer plus efficaces. J’ai en permanence à l’esprit que chaque décision soit prise en justice, dans l’intérêt général et sans favoriser l’un ou l’autre.
Bandol, c’est un écrin au bord de l’eau qui l’été accueille – avec plaisir et générosité- près de 40.000 personnes. Mais il y a le reste de l’année et vous, les 8.000 habitants qui ne veulent pas vivre dans un désert et se trouver délaissés. C’est pourquoi nous vous proposons des animations tout au long de l’année. C’est pourquoi nous accordons plus de 400.000€ de subventions aux associations qui sont le ciment du lien social et participent activement au dynamisme de notre cité. C’est pourquoi, je vais avec les élus et les fonctionnaires à votre rencontre dans les quartiers pour vous écouter et répondre à vos problématiques de vie quotidienne.
Depuis plus d’un an, nous avons initié un projet ambitieux et structurant : le Nouveau Quai de Gaulle. Cet espace de vie retrouvé redonnera à Bandol une façade renforçant son attractivité naturelle. Ce projet est important, il doit être instruit avec toute la précision nécessaire. C’est pourquoi nous avons décidé de reporter le début des travaux à septembre 2018. Cette décision ne remet pas en cause la viabilité du projet : les travaux seront concentrés pour s’achever avant la fin de l’année 2019.
La conduite d’un tel programme requiert à la fois de la rigueur et du réalisme pour faire face aux aléas sans perdre de vue les objectifs fixés. Nous avons pour souci permanent d’œuvrer pour l’intérêt général des Bandolais.

Quoi qu’il en soit, 2018 sera une année capitale, une année pour relancer Bandol et pour l’inscrire dans un dynamique positive.
Je vous souhaite mes meilleurs vœux de bonheur et de santé à vous et à vos proches pour cette nouvelle année. Bonne année 2018 !

Catégorie: Non classé